goutteux


goutteux

goutteux, euse [ gutø, øz ] adj.
• 1190; de 2. goutte
1 Qui est atteint de la goutte. Un vieillard goutteux. « le bon père Sallé, tordu et goutteux, avec ses mains comme des sarments » (Colette). N. Un goutteux.
2Méd. Qui se rapporte à la goutte, est causé par elle. Déformation goutteuse de la cheville.
⊗ HOM. Goûteux; goûteuse (goûteur).

goutteux, goutteuse adjectif et nom (de goutte 2) Relatif à la goutte ; atteint de la goutte. ● goutteux, goutteuse (expressions) adjectif et nom (de goutte 2) Herbe aux goutteux, nom usuel de l'ægopodium, plante glabre d'Europe, à souche rampante, qui avait la réputation de guérir la goutte. (Famille des ombellifères.) ● goutteux, goutteuse (homonymes) adjectif et nom (de goutte 2) goûteuse nom féminin goûteux adjectif goûteuse nom goûteuse adjectif

goutteux, euse
adj. et n. Qui est atteint de la goutte.
|| Subst. Un goutteux. Une goutteuse.

⇒GOUTTEUX, -EUSE, adj.
[Correspond à goutte2]
A. — [En parlant d'une pers., de ses membres] Qui est atteint de la goutte. Vieillard goutteux. Un long grisonnant, l'air doux et grand'papa — le bon père Sallé, tordu et goutteux, avec ses mains comme des sarments (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 192). Luc s'approcha, en traînant ses gros pieds goutteux (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 21) :
M. de Barbançon (...), alors très vieux et très goutteux, lui dit qu'il avait été amoureux d'elle à la folie. Madame de La Vallière lui répondit : « Hélas! Mon Dieu, que ne parliez-vous? Vous m'auriez eue comme les autres ».
CHAMFORT, Caract. et anecd., 1794, p. 105.
Emploi subst. En général, la goutte régulière n'est pas mortelle; on voit des goutteux vivre avec la goutte vingt et trente ans (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 422).
B. — [En parlant d'un inanimé] Qui est de la nature de la goutte. Affection, humeur goutteuse; rhumatisme goutteux. Le saturnisme est souvent la cause de manifestations goutteuses (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 315). Tophi goutteux, qui sont des dépôts d'acide urique dans le derme (QUILLET Méd. 1965, p. 311).
REM. Goutteusement, adv., rare. À la manière d'une personne atteinte de la goutte. Lourde vieille dame, tout empêtrée dans son manteau rose, et qui monte goutteusement le raide escalier (L. DAUDET, Salons et journaux, 1917, p. 156).
Prononc. et Orth. : [gutø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1174-76 gutus (G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. E. Walberg, 5888). Dér. de goutte2; suff. -eux. Fréq. abs. littér. : 66.

goutteux, euse [gutø, øz] adj. et n.
ÉTYM. XVIe; v. 1190, gutus, n.; de 2. goutte.
1 Qui est atteint de la goutte. || Un vieillard goutteux (→ Arrière, cit. 8). || Femme goutteuse.(D'un animal) :
1 Un lion décrépit, goutteux, n'en pouvant plus (…)
La Fontaine, Fables, VIII, 3.
2 Aveugle, goutteuse, presque sourde, elle vivait seule dans un grenier (…)
A. de Musset, Nouvelles, « Croisilles », VI.
N. || Un goutteux (→ Confirmer, cit. 2), une goutteuse.
3 (…) il aperçut le vieux marquis de San-Réal qui se promenait appuyé sur le bras de son valet de chambre, en marchant avec toute la précaution d'un goutteux et d'un cacochyme.
Balzac, la Fille aux yeux d'or, Pl., t. V, p. 288.
2 (1900). Qui se rapporte à la goutte, est causé par elle. || Déformation goutteuse de la cheville. Diathésique.
COMP. Antigoutteux.
HOM. Goûteux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • goutteux — Goutteux, [goutt]euse. adj. Qui a la goutte. Il est bien goutteux. il est devenu goutteux. il n y a guere de femmes goutteuses. Il est quelquefois substantif. C est un pauvre goutteux, un vieux goutteux. les goutteux sont chagrins …   Dictionnaire de l'Académie française

  • goutteux — goutteux, euse (gou teû, teû z ) adj. 1°   Qui a la goutte ou qui y est sujet. •   On dit que ton front jaune et ton teint sans couleur Perdit en ce moment son antique pâleur, Et que ton corps goutteux, plein d une ardeur guerrière, Pour sauter… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • goutteux — Goutteux, Articularius …   Thresor de la langue françoyse

  • GOUTTEUX — EUSE. adj. Qui est sujet à la goutte. Il est bien goutteux. Il est devenu goutteux. Il n y a guère de femmes goutteuses.   Il se dit aussi substantivement. Un goutteux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GOUTTEUX, EUSE — adj. T. de Médecine Qui est sujet à la goutte. être goutteux, très goutteux. Une famille où l’on est goutteux de père en fils. Substantivement, Un goutteux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Herbe aux goutteux — Égopode podagraire Égopode podagraire …   Wikipédia en Français

  • Herbe aux goutteux — ● Herbe aux goutteux nom usuel de l ægopodium, plante glabre d Europe, à souche rampante, qui avait la réputation de guérir la goutte. (Famille des ombellifères.) …   Encyclopédie Universelle

  • goutteuse — ● goutteux, goutteuse adjectif et nom (de goutte 2) Relatif à la goutte ; atteint de la goutte. ● goutteux, goutteuse (expressions) adjectif et nom (de goutte 2) Herbe aux goutteux, nom usuel de l ægopodium, plante glabre d Europe, à souche… …   Encyclopédie Universelle

  • GOUTTE — La goutte, appelée podagre par les Grecs, est une maladie caractérisée par des accès d’inflammation articulaire, qui atteignent surtout les pieds, et par des dépôts cristallins d’urate de sodium dans les tissus. Connue depuis l’Antiquité,… …   Encyclopédie Universelle

  • Goutte (maladie) — Pour les articles homonymes, voir Goutte. Goutte Classification et ressources externes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.